mercredi 29 décembre 2010

R. Kelly - Love Letter [Chronique]

Faut il tomber plus bas que terre pour donner le meilleur de soi même ?

C'est finalement la question que je me suis posé en écoutant le dernier album de R. Kelly Love Letter. Sorti dans l'indifférence totale. R. Kelly semble comme le montre la pochette de l'album effectué un retour vers les bases saines du Rnb et de la Soul. Et Dieu que ça fait du bien !

Fini les tentatives foireuses de jeunisme, fini le Rap et les biatchs siliconés. Sur Love Letter, Kelly semble finalement être devenu plus sage. Un nouveau statut en adéquation avec son âge, son expérience et par dessus tout son talent. Pour ma part, j'ai cessé de suivre la carrière de Kells depuis son entêtement à vouloir faire revivre la magie de 12 Play (TP2 reload et cie). Cela dit, il faut avouer que des efforts ont été réalisé avec "Happy People/U Saved Me", un premier "retour en grâce" à l'époque.

Fin 2010, R. Kelly est un Roi n'occupant pas son trône, le Roi ayant perdu son temps à vouloir s'aligner sur une concurrence plus jeune et moins talentueuse. Sur le retour, la panoplie du "Pimp Lover pedobear" étant totalement has been. On se retrouve surpris par le total contre pied entrepris par Kells, tandis qu'il enfile son nouveau costume de crooner tout neuf. En fait, la prouesse réalisé sur Love Letter c'est qu'on ne tombe pas dans l'effet "Back To Classic", non, Kelly parvient tout au long de l'album à imposer son style sans singer les plus grand.

Fort de son nouveau statut, l'écoute de cet opus se révèle vraiment agréable. Mention spéciale pour "Just Like That", "Number One Hit" ou le single "Radio Message". Un must have pour se réchauffer à deux cette hiver. Le seul reproche "mineur" c'est que ce 10eme album aurai trouvé plus de consistance en sortant dans une version totalement acoustique. Mais ne boudons pas notre plaisir, R.Kelly a semble t'il en toute discrétion, réussi un comeback que l'on attendait plus.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...