samedi 25 juin 2011

Les 15 plus belles plumes du Rap Français



Le Rap français a dorénavant sa place dans le paysage musical français (en apparence). Rappeurs en prime time sur tout les grands Talk Show (Grand Journal, Cauet etc), invité sur des scène à la Taratata. Le rap hexagonal "mainstream" a petit à petit fait son trou dans une industrie en pleine crise identitaire. Cette évolution du regard de l'industrie sur le Rap s'accompagne avant tout d'un changement de regard sur les rappeurs. Parias trash aujourd'hui adulés (exemple: Joey Starr), les personnalités hautes en couleurs ont peu à peu pris le pas sur la base même: les textes. Faites le test, visionnez une interview d'un La fouine ou d'un Booba et vous remarquerez que les entretiens parlent à 90% de la vie privée. Dans le meilleur des cas, les 10% de questions musicales seront d'une banalité aussi prévisibles qu'une scène porno. Dans toute cette frivolité, nous pouvons nous demander si le Rap francophone ne s'est pas perdu en chemin. Ceci étant, CrazySongz souhaite dans la subjectivité totale, revenir à l'essentiel faisant fi de la "technique", du "flow" et de "l'attitude"; en rendant hommage aux mots et aux 15 plus belles plumes du Rap Français. Sans plus attendre...

15
Doc Gyneco

Avant de cliquer sur la croix en haut à droite, rendons à César ce qui est à César. Avant de passer du coté obscur. Bruno Beausire fut pendant mon enfance un des meilleurs MC de sa génération. Enchaînant les performances devenues classiques aujourd'hui (cf: son couplet sur Tout Saigne en feat avec la Clinique ou encore Nirvana). Il restera dans l'histoire comme un ambassadeur du son G-Funk à la française. Malheureusement, force est de constater que l'homme a clairement raté sa fin de carrière (en crachant sur la banlieue par exemple...). Une dernière place rendant hommage au classique "Première Consultation" en souvenir du bon vieux temps.







14
Nessbeal

Un classement des plus belles plumes du Rap français n'aurait eu aucune crédibilité sans la présence de Nessbeal. Avec un 1er album "la mélodie des briques" quasi classique et possédant une qualité d'écriture reconnue par l'ensemble de la critique. L'ex Dicidens s'est spécialisé dans des textes mêlant storytelling et introspection profonde. Si aujourd'hui ses textes sombres proche du spleen ont laissé place à des textes teinté d'humour noir. Nessbeal n'en reste pas moins une valeur sure pour l'avenir.



13
Lino

La moitié d'Arsenik fait une entrée logique dans ce classement. Lino c'est avant une légende du 95 et surtout tout une véritable machine à punchlines vindicatives poussant à la réflexion. Très Street dans ses textes, il faut souvent se passer ses morceaux plusieurs fois pour en capter le sens. À ne pas mettre aux oreilles du premier venu.


12
Booba

OMFG, What The Fuck et tutti quanti ! Non, Booba n'est pas le 1er de ce classement. Pourquoi ? Tout simplement parce que je suis de ceux qui pensent que le Booba actuel (loin d'être mauvais) est clairement en dessous de ses réelles capacités. Pour vous faire une idée, c'est comme Goku se contentant de se battre en Super Sayan 2 alors qu'il peut atteindre le niveau 4 sans aucun problème. En gros, c'est le Booba du Time Bomb que je plébiscite ici. Ce dernier se reposait sur des mélodies beaucoup plus simples et lâchait des rimes fédératrices aux punchlines subtiles et incisives. De nos jours notre B.2.O se complaît dans l'Egotrip à outrance et les beats accrocheur avec un vocabulaire des plus pauvres (un comble pour un riche). Faut croire que ça plaît.


11
Rohff

Pour ne rien vous cacher la présence de Rohff dans ce classement a fait débat. Non ce n'est pas une blague. L'idée de base fut de le mettre dans la même position que Booba, tant les trajectoires de ces deux frères ennemis du rap français sont similaires sur certains points. Premier points important, les deux sont grandement influencés par 2Pac et Biggie. Au niveau des textes, il est tout de même incroyable de constater à quel point l'égotrip a pris une place prépondérante dans leurs carrières. Surprenant de voir le manque d'originalité au niveau des sonorités qui se résume au final à un enchaînement de Beats "Lourds" ou d'Auto-tune indigeste. Pour en revenir aux lyrics, l'homme fort de Vitry offre tout de même des thèmes plus variés et plus introspectif que son rival et crevons l'abcès Rohff a beaucoup plus de potentiel sur la durée, le tout prouvé par des morceaux fleuves comme "Regrette" le placant comme un équivalent d'un Nas en français. Néanmoins il est comme Booba, un rappeur qui est loin de son réel niveau. Pour moi, ces deux MC se reposent clairement sur leur lauriers. Certains estiment même que leurs niveau est en chute depuis qu'ils ont atteint le statut classique avec leurs albums, respectivement "Temps Mort" et le "Code de l'honneur", un avis que je ne partage pas. Néanmoins une question se pose. Pouvons nous reprocher à un artiste un changement artistique quand le message qui arrive à nos oreilles ne nous convient plus ? Peut être que le problème est chez l'auditeur au bout du compte ? À méditer.


Mais tout de même, -et c'est une critique globale du Rap français- comment certains médias "spécialisés" peuvent nous parler de prises de risques, quand la direction artistique d'un album se contente de plagier bêtement les sonorités US à la mode ? S'inspirer du Rap US actuel est peut être la pire erreur du Rap hexagonale aujourd'hui. Copier une musique où la forme a pris le pas sur le contenu donne les sons navrants dont une grande partie des auditeurs peinent à accrocher. Loin d’être conservateur, je pense tout simplement que le Rap français se doit d'avoir son propre style et pas se rabaisser à copier.



10
Ekoué

Le plus diplômé du Rap français est une des plumes respectés du Game. Néanmoins il rate le podium pour une simple question de feeling mélodique. Au delà de ça, Ekoué reste la figure emblématique d'un Rap conscient et militant. Si certains lui reprocheront l'insulte gratuite et son tempérament d'intello bourru, CrazySongz rendra plutôt hommage à un artiste brut de décoffrage, n'hésitant pas à dire le fond de sa pensée sans prendre de gant et dans une  poésie indiscutable.





9
MC Solaar

MC Solaar est une des plus belles plumes du Rap, pourtant peu le considère comme un rappeur à part entière. Il faut avouer que sur certains de ses titres le doute peut s'installer aux premiers abords. Sans nous aventurer sur le terrain glissant des choix artistiques, les textes de Monsieur Claude sont d'une profondeur tout simplement inégalés par ses pairs. Références bibliques, voir Pop-Art et urbaines. Les textes de Solaar sont à ma connaissance les premier  qui furent proposés aux élèves dans les universités.


8
Kery James

Le Grand Frère du Rap français se retrouve sur la 8ème marche. Chantre du Rap "conscient". Kery James appuie souvent là ou ça fait mal. A tel point qu'il passe pour beaucoup pour un moralisateur hypocrite dans la mesure où son discours s'est retrouvé affaibli suite à plusieurs faits divers. Suscitant la controverse, il est pour moi un MC plein de bonnes intentions derrière le micro; en dehors de ça il n'est qu'un homme avec tout ce que ça implique comme force et faiblesse.


7
Ol Kainry

Le rappeur qui tweet plus vite que son ombre fait une entrée fracassante dans ce classement. Ol Kainry c'est le MC qui comme son nom l'indique se rapproche le plus du Rap Eastcoast. Flow et lyrics hargneuse et punchlines à tire-l'arigot. En plus de textes souvent teinté d'humour et d'égotrip bien placé, l'ensemble n'est pas avare références à la pop culture ou autre "geekeries" comme les comics ou les jeux vidéos. Le seul reproche le concernant serait le manque relatif de storytelling dans ses albums. Un exercice dans lequel il est pourtant excellent comme le prouve des morceaux comme "Scène de bâtard" ou "Frédéric". Sûrement l'artiste dont la présence dans le classement attirera les foudres d'un bon nombres de suiveurs. Vu le niveau actuel du celui qui se pavane, je peux comprendre.


6
Disiz la Peste

Comme Ol Kainry cité plus haut, Disiz la Peste est friand de récit mêlant introspection et storytelling le tout saupoudré de namedropping et de référence geek. Cette 6eme place dans le classement se justifie par la cohérence de ses albums et des prises de risques tout au long de sa courte carrière. Courte carrière puisqu'il faut dorénavant le nommer Disiz Peter Punk et l'écouter faire du rock pas vraiment crédible. Ceci avant qu'il revienne au Rap en jouant les sauveurs.





5
Akhenaton

Techniquement au dessus du lot, généreux en figures de style et en assonances; le leader d'Iam n'est pourtant pas sur le podium par un simple soucis de feeling (classement ultra subjectif faut pas l'oublier). En clair, si les talents d'écriture d'AKH sont incontestables c'est plutôt contre son flow que je peste. Tout comme Lino, il m'est insupportable de mettre un morceau en boucle pour comprendre l'ensemble du texte. Une histoire de compréhension ou un problème de "Miel Pops" dans les oreilles, va savoir...


4
Shurik'n

Une anecdote pour vous introduire le numéro 4 du classement. En 99 mon cousin débarque de New York.  Avec le patriotisme américain de rigueur, il me sort de sa valise les derniers albums hot du moment : DMX, Mystikal, Kelis etc. Croyant me rabattre mon clapet, je lui fit écouter le 1er album de Shurik'n. Bluffé et en extase, son seul souvenir de vacance fut le classique "Où je vis". Véritable chef d'oeuvre en terme de beats et de storytelling. Pour moi, le Rap Français était clairement au niveau des américains à cette époque (quasiment supérieure même) . Tout cela pour dire qu'à mon sens Shurik'n est de ces MC qui aurait du tutoyer les sommets en solo (son pote AKH ne s'est pas privé lui).


3
Oxmo Puccino

Un classement des meilleurs plumes sans Oxmo Puccino, c'est comme la blogosphère sans CrazySongz. Tout simplement inimaginable. Chouchou des médias par la qualité de ses textes et son tempérament de Dandy mélancolique. Oxmo c'est une carrière de plus de 15 ans sans fausse note ou dérapage. Véritable activiste Hip-Hop, il est de ceux qui font progresser le rap par des textes riches et réfléchis. Celui que l'on nomme le "Black Jacques Brel" pour son  sens de la métaphore aiguë est à mon sens l'exemple à suivre pour la nouvelle génération.


2
Fabe

Numéro 2 de ce classement, le légendaire Fabe. Artiste ayant connu la gloire dans les sacro-saintes années 90 avec la Scred Connexion. Fabe se démarque par des textes aux lyrics savoureusement  impertinentes et des thématiques aux portées générationnelle. Aujourd'hui à la retraite, sa vision cru et réaliste de la société de la française (qui na pas tant changer) se retrouve sur une petite discographie de 4 albums. Qu'on se le dise, c'est 4 albums, et 4 classiques bien entendu. Qui dit mieux ?




1
Rocé

Numéro 1 logique de ce classement. Rocé. Plusieurs fois lauréat de concours d'écriture, auteur de plusieurs texte bouleversant d'authenticité. La plume de Rocé est pour CrazySongz la meilleure du circuit. Pas besoin de longs commentaires, sa musique suffit.




Hey mais ta oublier...

Ceux qui auront tenu jusqu'ici se rendront compte qu'il manque de gros noms à ce classement : Busta Flex, Despo RuttiKool Shen, Youssoupha, Médine, Hi-Fi... Qu'à cela ne tienne, nous avons ici un classement purement subjectif et restreint dans la mesure où l'appréciation d'un texte varie selon les goûts et les attentes; il est normal que le résultat ne plaise pas à tout le monde. L'idée de base, était de faire voter les internautes venant de plusieurs forums. Plus démocratique, c'est surement sous cette formule qu'un prochain classement sera établi sur CrazySongz. Concernant le résultat d'aujourd'hui, un constat s'impose. Les meilleurs plumes du Rap Français, sont avant tout des vétérans confirmés qui n'ont plus rien à prouver. Les facteurs déterminant réside dans l'authenticité des textes qui rendent l'auteur et son récit crédible aux yeux du public. Un bon hip-hop est celui qui arrive à exprimer les choses en rythme et de manière habile. C'est le rap que CrazySongz aime mettre en avant et surtout le rap dont nous amateur, pouvons être fier de faire découvrir.

15 commentaires:

  1. Classement pas du tout objectif.

    RépondreSupprimer
  2. Ahem monsieur "Anonyme", si tu avais pris le temps de lire l'ensemble ou le début de l'article tu aurais compris dès le départ que ce classement est purement Subjectif. On a affaire à un classement jugeant des qualités d'écriture d'un panel de rappeur de MON choix. Bien que subjectif j'ai pris la peine d'argumenter les positions de chacun. Un exercice sur lequel tu devrais te pencher.

    RépondreSupprimer
  3. Terence_O à partir du moment ou tu fais, une partie commentaire il faut accepter que les gens puissent avoir des positions différentes des tiennes, et ta réponse au seul commentaire présent, ne donne pas vraiment envie de débattre avec toi.
    La liste des noms est plutôt complète, le classement c'est autre chose, à mon humble avis une liste de noms plus large mais fermé, avec la possibilité de pouvoir voté ......

    RépondreSupprimer
  4. Aucun problème à recevoir des commentaires négatifs. Ce qui me dérange c'est la vague de commentaires sans arguments et qu'on me reproche un manque d'objectivité. Ce classement est avant SUBJECTIF, c'est clairement écrit dans les paragraphes que beaucoup semble ne pas avoir pris la peine de lire... Idem pour l'idée d'un classement par vote. Bref, j'ai rien contre les commentaires. Je demande juste à ce qu'ils soient plus réfléchis à l'avenir

    RépondreSupprimer
  5. c'est quand meme scandaleux d'avoir oublier Ill des X-men...

    RépondreSupprimer
  6. Moi j'aurais rajouter Zoxea ; Sat de la FF ( merde le mec est putain de fort ! il m'a bercé et me berce encore ) , Pit Baccardy ; Jeff le Nerf ; Sinik ( les projets avant Ballon d'or ) ; Wallen ( surement la plus belle plume hip hop du r'n'b ) ; Casey également : Keny Arkana etc etc .
    Ca reste un avis perso

    RépondreSupprimer
  7. Classement subjectif en effet comme tout classement. Cela dit j'ai quand même du mal à ne pas voir Médine dans ce classement. Tout comme Koma, Morad, Arkana et Sako. On parle quand même de quelqu'un capable de sortir "L'éternité est un moment mais on l'oublie l'un de ces soirs
    Où, en mal de trophées
    On refait le monde loin des bras de Morphée". Quand a la 12ème place on retrouve l'auteur de "si j'perd un tête à tête j'te tire dessus"....
    Après y'a du lourd : Shurik'n, Akh, Roce, Fabe, Oxmo, Kery, Solaar, Lino...

    RépondreSupprimer
  8. Pauvre liste... N'a aucun sens des lors que booba, rohff, olkainry, y sont present...

    La rabia del pueblo ;-) K.A bien loin de tous ca !

    RépondreSupprimer
  9. Pour moi Gyneco et Solaar devraient être bien mieux placés mais comme l'auteur, c'est subjectif et dépend des gouts.
    Ce sont deux monuments incontournables du rap français et première consultation reste un des seuls albums que j'écoute encore aujourd'hui

    RépondreSupprimer
  10. pas de sako?

    ha wai quand même...

    RépondreSupprimer
  11. Le titre de ce classement est "les plus belles plumes...# donc on parle seulement d'écriture et non de flow. Du coup, ton argumentation sur Akh et Lino ne tient pas, mais passons... Si on se concentre seulement sur l'écriture, les meilleurs sont de loin Mc Solaar et Oxmo. Ol Kainry, Disiz non rien à faire là, leurs plumes sont loin d'être affûtée. Rohff à part Génération sacrifiée que tu as justement mis en exemple, ne peut pas prétendre au titre de belle plume. Si on considère les punchlines à foison, les egotrips bien ficelés comme des belles plumes alors Booba et Lino ont leur place sinon out. Pour les autres, je suis d'accord, à part l'ordre mais c'est subjectif et donc discutable, je ne suis pas la parole sacrée tout comme toi. J'aurais tout de même rajouté Medine, Youssoupha ou encore Ali qui ont des belles plumes me semble-t'il, non?

    RépondreSupprimer
  12. Assez representatif des belles plumes du rap français, si on enlève Rohff, mais je rajouterais quand meme quelques artistes:
    - Fayçal, incontournable niveau plume, style simple et fluide, incisif en punch line
    - Kacem Wapalek et ses avalanches de rimes, de consonnances et d'alliterations
    - Mokless dont je trouve la plume assez proche d'oxmo
    Sinon completement d'accord avec toi sur booba, excellent avec lunatic, déprimant aujourd'hui...
    Et big up à oxmo !!

    RépondreSupprimer
  13. Beau classement mais pour rohff j'aurais plutôt mi Regrette.
    J'aurais bien vu un petit I'AM : La fin de leur monde

    Peace.

    RépondreSupprimer
  14. Nonsense! classmt debile,ca fait chier les songs qui n'font pas dancer

    RépondreSupprimer
  15. Au sujet de Rocé, il faudrait quand même savoir. Soit "Sa plume est la meilleure du circuit", soit "sa musique suffit"
    A moins que ce soit les 2.
    Mais si c'est "sa musique" alors disons que ça suffit pour le rap et pour les amateurs, parce que pour les mélomanes..... j'ai comme un doute.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...