lundi 4 février 2013

Top 10 Rap Album 2012

Entre deux cuisses de dinde rôties goulûment englouties, CrazySongz est à la fête et vous souhaite une heureuse année 2013.  2012 est mort ! Vive 2013 ! Point de fiesta Maya à l'horizon. Sans plus attendre, l'heure est dorénavant au compte et au classement des meilleurs albums Rap 2012. L'année écoulée ayant marqué la confirmation d'une nouvelle génération au pouvoir. Let's take a look.



10
Rick Ross - God Forgive I Don't


Je ne suis pas fan de l'ex maton. Je ne suis pas fan du personnage (chronique de God Forgive à lire ici). Pourtant force est de constater que Rozay sait balancer des albums assez solides en net amélioration. Si vous n'aimez pas, faite au moins plaisir aux enceintes de votre voiture. Ambiance garantie. (écouter un extrait)


9
Action Bronson - Blue Chips


En 2012, tout le monde peut rapper. Ta soeur, ta mère, ton père, le pape, Sarkozy, Alain Soral, Justin Bieber. En mal ou en bien et en dépit de tout talents. Tout le monde aujourd'hui, prend le micro et balance quelques rimes. Dans cette mouvance, Action Bronson est un ex cuisinier (assez réputé parait il), reconverti en MC. Sauf que lui, a du talent dans et a su s'entourer (Alchemist) pour offrir une mixtape copieuse en attendant un album plus consistant. En tout cas, Blue Chips a le mérite d'ouvrir l’appétit. (écouter un extrait)


8
Joey Badass - 1999


Ce petit mec de 17 ans est la révélation de cette année 2012. Un flow technique assez "old school" pour un jeune de son age, une langue bien pendu, un charisme indéniable au micro. Je m'avance un peu mais je vois du Big L chez le nouveau Badass du Rap game. Dans le doute, (écoutez un extrait) et dites moi ce que vous en pensez. 


7

Roc Marciano - Reloaded


Le Gangsta Rap a vécu dans les 90, tomber en désuétude vit il encore aujourd'hui ? En toute vraisemblance la réponse est affirmative. Du coup, ce Reloaded de l'ex FlipMode balance un projet chapeauté par Q-Tip et The Alchemist, gage d'une qualité et d'un son purement street et Eastcoast. (écouter un extrait)


6
Schoolboy Q - Habits and Contradictions


A la sixième place, Schoolboy Q et son Habits and Contradictions. Un l'album dans la mouvance de ce que j'appelle personnellement le "neo-rap". C'est à dire un Rap moderne toujours street dans ses fondamentaux mais profondément marqué par des influences extérieure à la Black Music. En découle une oeuvre sans étiquette; ne sonnant pas Pop, ni  gangsta. Le genre d'urban music à écouter sans prétention et en toute simplicité dans un casque hors de prix. La marque de fabrique du Black Hippy crew de Kendrick Lamar sans aucun doute. (écouter un extrait)


5
Saigon - The Greatest Story Never Told Part 2 : Bread and Circuses


Saigon est un artiste que j'apprécie mais dont la poisse me rend assez perplexe. Une fois n'est pas coutume cette suite à l'excellent Greatest Story Never Told sorti en  2011 (lire la chronique) a connu une série de report assez intriguant (je chipote pour un mois de sorti décalé je sais). En ressort, une suite plus incisive et décomplexée le tout appuyer par les productions de son acolyte Just Blaze et DJ Corbett. Vivement un troisième ! (écouter un extrait)


4
Killer Mike - R.A.P Music


Sensation Rap en 2012, le R.A.P Music de Killer Mike signe l'album conscient et politique de cette cuvée 2012. Intouchable niveau punchlines et pertinent dans ses propos; en témoigne les morceaux tels que "Reagan", "Ghetto Gospel" ou "RAP Music". Il manque le podium de peu mais restera tout de même un des Must Have à posséder pour tous les amateurs d'un genre se faisant rare. (écoutez un extrait)


3
Ab Soul  - Control System


En troisième position nous trouvons l’énigmatique et poétique Ab Soul et son Control System. Sa troisième place me vaudra la lapidation de ma boite mail, pourtant en dépit d'une direction artistique de qualité incluant des sonorités inédite et une plume prometteuse. C'est bel et bien son comparse du Black Hippy qui lui grille la priorité. Tant que les honneurs restent dans la famille... (écoutez un extrait)


2
Kendrick Lamar - Good Kid, M.a.a.d City


J'imagine l'air désabusé et les commentaires type "WTF Kendrick Lamar n'est que second ? Terence O bosse donc en sous marin pour Skyrock et Fun Radio ?". 

Non cher lecteur, étant fan du rappeur californien, Kendrick Lamar est à mon sens le nouvel homme fort du Rap Game et il portera l'industrie pour les années à venir. Ou alors lisez ma chronique de Good Kid Maad City sans plus attendre, pour vous convaincre de ma bonne foi. Cependant, le jeunisme et la fougue bien qu'étant un bien nécessaire.  C'est bel et bien l’expérience qui a survolé ce classement 2012. (écoutez un extrait)




And the Winner is 



1

Nas - Life is Good


Nas n'a plus rien à prouver. Le Rap Game n'a plus rien à voir avec celui dans lequel il a débuté sa prolifique carrière en 1994. Pourtant; Beef avec Jay-Z enterré, soutien à la nouvelle génération (The Game, Kendrick Lamar), mariage (puis divorce) avec la sulfureuse Kelis. Nas semble s’être ranger et embourgeoisé; acceptant hommage et honneur tel un monstre sacré errant dans une époque qui le dépasse (cf: Hip Hop is dead). Pourtant, en clin d'oeil subtil à son titre "Life is Bitch" rappé avec son ami AZ, sort le dixième album Life is Good. Un exemple de maîtrise et de cohérence. Le rappeur de Queensbridge alliant un style 90 remis au gout du jour pour les oreilles de 2012. Succès populaire et critique, Life is Good est l'indispensable de 2012, l'album confirmant Nas comme le meilleur rappeur vivant. Oui, l’expérience reste un atout. Si nous n’êtes pas convaincu, je vous invite chaudement à lire (ou relire) ma chronique consacrée à l'album. (écouter un extrait)




Conclusion: "Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait"

Sous cette citation d'Henri Etienne. 2012 confirme la poussée et le renouvellement de la scène  Rap par une jeunesse prompt à s'émanciper et à reprendre les rênes avec ses propres codes et influences. Pourtant, ce sont des albums comme ceux de Killer Mike ou Nas qui prouvent par l’expérience que les "vieux" ont encore de belles choses à offrir. Ainsi l'écrivain Lamennais écrivait: "De toutes les choses auxquelles on ne croit pas, l’expérience est celle à laquelle on croit le moins". A l'heure du jeunisme triomphant, voir Life is Good triompher est signe d'un Rap devenu mature. Quand sera t'il en 2013 ?

5 commentaires:

  1. Bien vu le classement. Une précision toutefois, le Blue Chips est produit par Party Supplies et non Alchemist.

    Sinon deux bilans plutôt réussis:
    http://www.onthecorner.fr/press/2013/01/02/les-albums-rap-us-de-lannee/

    http://www.onthecorner.fr/press/2013/01/07/les-meilleurs-free-released-us-de-lannee/

    RépondreSupprimer
  2. Putin Rick Ross en 10?! j'ai détesté cet album mdr

    RépondreSupprimer
  3. D'accord sur le fait que Nas est trés certainement le best rapper alive ! par contre pour moi "GFAID" de Rick Ross n'est pas dans le top de 2012 , cet opus est beaucoup trop faible par rapport à Teflon Don, un album à oublier vite fait pour Rozay.

    RépondreSupprimer
  4. catastrophique classement pourrave, look mon classement: 1 All eyes on me 2PaC 2 BiG L The big Picture 3 Wu TanG Clan enther the wu (36 Chambers) 4 N.W.A Straight outta compton 5 Dr Dre The chronic 2001 6 Eminem The eminem show 7 mobb deep hell on heart 8 immortal technique revolutionary volume 2 9 Outkast 10 Tha Luniz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un classement sur l'année 2012...

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...